Le Parler Pieds-Noirs

Nous inspirant du livre " Le Parler Pieds-Noirs " de Mr Amédé MORENO, nous vous proposons, à la demande de nos amis Marinéros  un petit dictionnaire des expressions et mots couramment  employés dans notre quartier de "La Marine".

Ces mots et expressions étaient également employés à Aïn Témouchent malgré les 72 kms qui nous séparaient d'Oran.

Grand merci à Mr Amédé MORENO ainsi qu'aux Marinéros qui ont eu l'idée de ce dictionnaire

Doc. de J.M. RUBIO

 - Pour ouvrir le texte " Plein écran " cliquer sur le carré de la barre d' outils.

- Faire " Echap " sur le clavier pour revenir sur le site.

 

.  Tchumbos = figue de barbarie

         Mon coin favori : route de Trois Marabouts

. Comment ti'étais, comment ti'es devenu !

 

. La honte, elle te monte à la figure.

. Tchouffa = se tromper, se planter.

 . La Kémia = tapas à la mode "pied-noire" qui accompagnait l'apéro dans les bars. La variété, la quantité et la qualité faisaient la réputation des bistrots.

 

Quelques soucoupes garnies, d' olives cassées, tramoussos, torraïcos, cacahuètes, escargots ou moules à la sauce piquante, calmars frits, fèves au cumin, rate farcie ( melsa), anchois en escabèche, brochettes de foie ou de coeur, longanisse, chorizo ou soubressade, agrémentaient le verre d'anisette.

Estropajo: touffe d'alfa servant à récurer
la vaisselle
 
. Llanda : tôle sur laquelle étaient déposés mounas, mantécaos etc ... et que l'on portait au four banal pour la cuisson.

Expressions bien de chez nous dit ................. !!!!

Proposé par Emile GARCIA

Joder - Tchéin - Pos bahiaa - Pugnéta - Quel jailloyo çuila - Comme t'y étais comme t'y es devenu.